Téléphone : 07 83 67 96 56

page Facebook

© 2017      -        Tous droits réservée        -        Mentions légales

La sophrologie dans le monde scolaire

Le monde scolaire peut être défini comme étant le milieu où se font les apprentissages.

Ce milieu s’étend de l’école maternelle à l’université en passant par l’école élémentaire, le collège, le lycée, les écoles professionnelles, les prépas etc.

Dans ce milieu, se trouvent deux publics différents : les élèves et les adultes (essentiellement les enseignants, mais aussi le personnel encadrant, le personnel de direction, le personnel d’entretien...)   

 

La sophrologie pour les enseignants

 

Beaucoup d’enseignants en plus de leur formation initiale et continue lisent des ouvrages, se forment parfois à des outils de communication et malgré cela sont confrontés à des difficultés pédagogiques. Le rôle de pédagogue va souvent renvoyer l’enseignant à son histoire et à son éducation, en résumé à qui il est. Sans cette prise en compte, les savoirs et savoir-faire s’avèreront parfois inefficaces.

 

La sophrologie va permettre dans un premier temps de répondre aux besoins d’un temps pour soi pour récupérer, se détendre, se retrouver. Mais au-delà la sophrologie va surtout permettre d’être plus relié à soi, à ses émotions, de prendre conscience de ses croyances, de ses conditionnements, de ses valeurs etc. Puis elle pourra permettre de développer la confiance en soi, autrement dit d’être pleinement en accord avec soi-même.

Ce qui est la base essentielle pour permettre à l’enseignant d’être le pédagogue qu’il souhaite être.
 

 

La sophrologie pour les apprenants
 

La démarche sophrologique en développant la connaissance de soi, la confiance, la curiosité, le plaisir d’apprendre, l’envie d’expérimenter etc. permettra à l’apprenant de clarifier ses objectifs et de donner du sens à ses apprentissages. C’est en se sentant responsable de ses apprentissages que l’apprenant pourra s’impliquer complètement et qu’il pourra dépasser les difficultés éventuelles qu’il rencontrera (incompréhensions, mauvais résultats, démotivation…).